22 décembre 2018

Planètes 

Notre planète est comme un grain de sable dans le cosmos et pourtant, notre vie est très souvent influencée par des ondes, des énergies qui nous parviennent des galaxies, des planètes se trouvant à des milliers de kilomètres heures de nous.

 L'humanité aux 20 ixième siècles, a subi deux guerres mondiales avec des millions de morts, les philosophes peuvent donner plusieurs explications, les politiciens diront le contraire, les religieux lèveront leurs yeux au ciel et chercheront dans leur Dieu respectif une réponse. Et les planètes? Les énergies, qui circulent dans cette immensité ont-t-elles eu un pouvoir sur les désastres? Ont-elles un pouvoir sur tout ce qui survient dans notre monde au point de vue collectif ou personnel, ?

 Pendant que les canons rugissent, que les bombes détruisent des villes, quand des fours brûlent des corps innocents... Dans une petite ville du Moyen Orient une jeune femme courageusement souffre les douleurs de l'enfantement, alors là-haut les astres bougent ! L'heure sur notre planète avance vers un nouveau jour, l'enfant aura-t-il la date de naissance d'hier ou de demain? Qu'elle sera la position des étoiles avec le premier cri du nouveau-né? Qu'elle sera leur influence? Faut-il croire à cette influence? Quel astronome pourra donner la vraie signification? Il y a-t-il une vérité absolue sur l'influences des astres et des planètes sur notre vie?

 L'horloge avance vers le jour nouveau, l'enfant pousse son premier cri, les planètes sont à leur place. Ils sont là, huit planètes avec le premier crie, avec les premières minutes du nouveau jour. Ils sont là les huit planètes avec leurs énergies positives et négatives, ils sont là à s'aimer et à se haïr, à se rapprocher et à s'éloigner, ils sont là pour tracer le destin de l'enfant, ils sont là pour saluer cette nouvelle vie, et doucement ils se dispersent, laissant le nouveau-né avec son destin, sa lutte pour la vie.

 Cet enfant c'est moi, moi qui ai lutté pour ce premier souffle d'air, pour ce premier cri. Moi qui pendant cette minute du nouveau jour à lutté pour la vie. Moi, qui étouffée par le cordon ombilical, ai décidé de vivre.

Je n'écris pas pour raconter ma vie, j'écris pour comprendre peut-être car je crois que nous ne savons rien sur les effets du cosmos par apport à notre vie, à notre planète. Toute la science moderne et les innovations sont loin de nous donner des réponses à nos questions.

Je suis une femme simple sans aucun diplôme universitaire mais curieuse et autodidacte, je cherche des réponses, je cherche à savoir, le comment et le pourquoi me donnent souvent des insomnies.

Il y longtemps une astronaute m'a fait la carte astrologique du jour et de l'heure de ma naissance. Étonnée elle a voulu me l'expliquer mais je n'ai pas prêté attention. Il y a quelques jours en rangeant ma bibliothèque ; une page a glissé d'un livre.La carte ! Certaines paroles dites par cette femme ont fait surgir la curiosité à regarder cette page attentivement. J'ai vu que 8 planètes sont posées sur mon heures de naissance. Huit astres! On se bouscule, où on peut, c'est la guerre, des milliers d'enfants sont peut-être morts à cette heurelà avec chacun sa planète.

 Mon imagination s'enflamme, elle court, elle fantasme, elle rit, elle pleure, ma vie se déroule comme un ruban en regardant la carte. Pendant des heures j'étudie la carte, je ne comprends rien, je vois des lignes rouges et noires qui s'entrechoquent : ma vie !

. Je ne veux pas consulter un astrologue, je suis sceptique sur leur voyance. Huit planètes le taureau n'est pas à l'appel, pourtant je suis taureau et la planète de la terre est absente.

 J'ai étudié un peu sur le net et voilà: Je ne comprends rien à la science de l'astrologie et je n'y crois pas vraiment, comme je l'ai écrit en haut je crois que le cosmos a certaines énergies, qui ont certains pouvoir sur nous.
 Les planètes, qui sont à ma naissance: Lune, Soleil, Mercure, Venus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, Node et Chiron. Voici certains traits des planètes, que j'ai soulignées.

La Lune a un rôle de sécurité et permet de combler les besoins de base.

 Le Soleil représente le but à atteindre

Mercure est associée au mental et à l’intellectuel. Elle est le lien entre l’âme et la personnalité

Vénus représente la manière dont l’âme embellit la personnalité, ainsi que la beauté intrinsèque même de l’âme.

Mars est associée à la sphère passionnelle, au plexus solaire et au centre sacré dans le corps éthérique.

 Jupiter est associé à l’expansion de la conscience et à la croissance de la sagesse.

 Saturne aide avec force, l’individu à créer une fondation stable et solide dans l’incarnation.

Uranus va briser toutes les structures confinées de la vie personnelle. Elle est la lumière qui illumine le futur et demande la création de nouvelles formes, tout en détruisant les anciennes formes cristallisées.

 Neptune dissout les frontières créées par l’intellect et supprime toutes les séparations mentales abstraites

Pluton représente la base de la colonne vertébrale, d’où part l’énergie de Kundalini.

 Pluton apporte la mort des anciennes structures et élimine tous les poisons physiques et psychiques du système énergétique humain.

Node représente le Nord

 Chiron représente notre blessure profonde et incurable, souvent même inconsciente.

 Je retrouve un peu de moi dans chaque planète.

Sommes-nous tous faits un peu de chaque parcelle de l'univers? Notre moi n'est-il pas relié à chacun et que chacun complète un tout ?

Vois-là, ma muse est revenue plus intrépide, plus curieuse, elle a vieilli ma muse mais toujours chercheuse, toujours aimante, toujours optimiste avec des moments roses et des moments gris, léchant ses blessures et admirant l'horizon. Elle s'est posée sur mon pc (car les plumes n'existent plus) papillon aux couleurs de l'arc en ciel.

30 octobre 2018

Livre

Quand on lit un livre dans un souffle on a envie de partager:

KARINE TUIL


"L'insouciance"


quelque phrasese j' ai retenues
1-L'amour n'est rien qu'une des compasations que la vie offres parfois en dedomagement de sa brutaliter.
2- Proust a Brel: Ils ont tous oublie que je suis juif, moi pas.
3-Quand vous entendes dire du mal des juifs dressez l'oreille on parle de vous.
KARINETUIL.COM
Bienvenue sur le site de l'écrivain Karine Tuil

26 septembre 2015

Petites Annonces



Petites Annonces

Les petites annonces ont changé de domaine, aujourd’hui elles se logent parmi les milliers de pages qui circulent dans cette nouvelle dimension qui est le web.

Les petites annonces ont eu des périodes bien différentes, des périodes où les chômeurs, les yeux encore brouillés de rêves, la première cigarette aux lèvres, les parcoureaient au petit matin, parfois une goutte d’un café était leur bain matinale. On les entourait de cercle au crayon rouge ou noir, on les brodait d’un X d’espoir et parfois on les barrait d’un X rageur.

Très souvent leur encre dégoulinait sous la pluie ou chez le marchant de poissons et parfois une main distraite leur dessinait un cœur à l’encre rouge. Les petites annonces coupées et découpées, se trainaient dans des sacs de grands couturiers, dans le cabas de pointeuse ou dans la gamelle de l’ouvrier remplacé par une machine.

Les petites annonces suivent le changement. Elles sont là, comme toujours mais différemment. Elles apparaissent sur l’écran de notre PC, sur notre tablette, téléphone portable. Elles sont stylisées, coloriées, parfois humoristiques ou sarcastiques, elles nous font rêver de voyages exotiques et de maisons de rêve, elles nous montrent la mode changeante, le maquillage, elles comparent les prix de nos achats.

 Avec des tintements différents, elles s’annoncent sur notre portable à toute heures, on les efface, on les jette au panier de recyclage. Elles reviennent sous un autre nom, avec un nouveau style.

Des couples se forment et se défont par les petites annonces, on se connectent par elles, tout est positif, on est beau ou belle, IQ très haut, photos retouchées par certains programmes, toujours souriants-souriantes, promesse de bonheur.

On tombe dans le piège, car tout ce que nous cherchons est là, car le monde a changé, les enfants ne jouent plus dans les cours, on se parle par téléphone en route pour quelques part. La course pour en avoir plus, pour être dans la vague est dure, on n’a pas le temps pour un regard, un sourire, des yeux qui se rencontrent. Alors entre deux activités, on regarde les petites annonces, on rêve, on rage, le WATS-UP d’une amie, le SMS du travail, le WAZE qui nous conduisent parmi les embouteillages, la petite annonce qui va dans le panier……

La TV qui nous montre un Sounami humain qui se déverse d’un continent à l’autre, la démographie mondiale qui change, les couleurs, les religions qui se détruisent. Le noir qui veut le pouvoir sur la lumière. La TV nous montre la destruction de certains sites archéologiques, on veut couvrir de noir la femme. L’intellectualisme est trop humain, trop paresseux pour lutter.

La petite annonce va-t-elle survivre ??

5 mai 2015

Nathan mon Ami

Nathan mon Ami

Nathan est un vieil ami.  Chaque quelque mois on se rencontre au Coffee Bertha pour un petit déjeuner copieux.

Il a toujours des aventures à me raconter. Des aventures abracadabrantes, il voyage beaucoup, dans des pays étranges avec des moyens non conventionnels.  Quand il raconte ses aventures le monde vous parait minuscule.

Parfois dans une charrette tirée par des mulets, parfois à cote d’un chauffeur ivrogne qui conduit un camion-citerne  sur une route montagneuse,  un autobus branlant aux couleurs vives ou les chèvres sont les passagers d’honneurs et rarement sur un siège dans le compartiment luxe  d’un avion, tout est pour lui aventures

Nathan est l’aventurier personnifier, très souvent il mélange les pays, les peuples les hôtels et les femmes, il faut beaucoup de temps pour digérer ce qu'il communique, il n’arrête pas de  raconter et de se raconter en divers versions. Nathan est comme un kaléidoscope  ou tout se mélange et ne se réadapte pas de la même manière, et pourtant, Nathan est spécial, Nathan est mon ami.

Nathan ne conduit pas, il aime les autobus, les trains, il rencontres des gens, il bavarde, il écoute, il raconte, il est l’ami de tout le monde. Son physique étranges attire, toujours habiller de noire, court de taille, le dos courbé, chauve, des lunettes cerclés ne pouvant cachées des yeux flamboyant d’intelligence et de curiosités, des dents jaunes de nicotine,Nathan n’est pas attirant, Natan est mon ami.

Je l’attendais à la sortie de la gare pour aller chez Bertha, un train venant d’une autre direction déverse ses voyageurs, et je l’aperçois,Nathan, Nathan 40 ans plus jeune, habillé de noire, chauve, les mêmes lunettes, les mêmes yeux mais haut très haut un mètre quatre-vingts surement. Je  rêve ? Je regarde, il vient vers ma voiture, me regarde, me sourit, des dents qui dans quarante ans serons jaunes, Il me regarde encore, tourne le dos et s’en va vers la station d’autobus en face de la gare. Je rêve ???

Le Train de Nathan arrive, il est le dernier à quitter le quai,  s’assoit sur le siège du passager et me demande si j’ai fait la réservation pour le petit déjeuner, encore éberluer  je confirme, alors sans demander de mes nouvelles, de ma famille, de ma santé, il bavarde, il bavarde, il engloutie son déjeuner, bois deux cafés et taquine la serveuse. Nathan est mon ami je l‘écoute, je souris, il me donne tour les détails de sa nouvelle copine, je suis muette,Natan est mon ami.

Je le ramène à la gare, 2 minutes pour son train en sens inverse, la main sur la poignée de la porte, il se retourne et il me raconte.

Il y très longtemps, j’ai rencontré une fille extra, dans un bled près du désert, on a eu deux nuits formidables. Elle a disparu  de ma vie, c’est drôle, et si je lui avais fait un enfant ? Ce souvenir qui apparait d’un coup ? De quoi aura-t-elle l’air aujourd’hui ? Un enfant d’elle ? C’est marrant, zut le train a filé, écoutes demain je voyage. Où ? Cela dépends quel place dans quel avion, vers quel destination décoléra à mon arriver à l’aéroport… Chao


Nathan est mon ami et je ne crois pas aux coïncidences….

28 août 2014

Prologue


Hier soir vers minuit  je me suis connecter à mon blog « J E RACONTE » et j’ai lu plusieurs de mes récits. En lisant j’ai vécu les moments qui m’ont dirigeaient vers ce besoin d’écrire.

Ce Blog comme le Blog de mes photos et un miroir de moi, de mes moments joyeux ou tristes, ces deux blogs sont les fruits de ce que ma vie a été. Même ceux qui  paraissent comme de la pure imagination, ont quelque chose de moi.

Sur mon Blog photo je n’ai rien à changer, les photos sont mon langage. Par contre « Je Raconte » après l’avoir parcouru je pense qu’il a besoin d’un « Face lifting »

Je commencerai par mes premiers écrits, je ferais surement certains changements  pas dans le texte, surtout dans la conception, dans la mise en page et dans le visuel.

Comme toujours je sais qu’il y aura des fautes, surtout d’orthographes, mais cela est moi, ces fautes, ce maque de grammaire, je crois  n’a pas d’importance majeure, pour une personne comme moi, qui a tant de choses à raconter, qui parles plusieurs langue toutes imparfaitement, qui aujourd’hui reconnait et accepte ce défaut du cerveau, qui peut-être ne l’ai pas, peut-être cela est un cadeau de la nature. Dans une autre époque lointaine j’aurai été peut-être une raconteuse.

L’instant où nous comprenons, que nos défauts sont nos qualités notre vie change, notre confiance en nous apparait. L’instant où nous comprenons que les critiques ou l’indifférence de notre entourages ne sont pas nous, ne sont pas diriger vers nous, que cela appartient à la personne en face de nous, alors nous déployant nos ailes et   l’infinie et notre frontière

J’espère que vous mes fidèles lecteurs continuerons à me suivre avec les changements qui doucement prendrons place sur mon Blog  »Je Raconte «  que vous voyagerai avec moi,  que mes photos sur mon Blog http://clickreve.blogspot.co.il/ ferai partit de vos voyage sur l’internet.

Je vous remercie vous, mes amies-amis, proches ou lointains de me suivre de m’encourager.