12 octobre 2010

La Poupée


La Poupée


Une froide nuit d’hiver, début du mois de Décembre, la température est 10degres sous zéro, la neige a durci, les arbres sont figes, la nature dort.

Une  nuit claire et froide. Des milliers  d’étoiles regardent notre terre, un vaisseau spatial s’approche doucement et se pose sur la neige gelée, des lumières couleurs oranges clignotent, tout est calme, une soupape s’entrouvre et un être éthéré se glisse dehors, c’est une femme….tout en elle est transparent sa longue chevelure, sa robe, ses bras qui tiennes une Poupée.

Elle se dirige vers la maison, ses pieds ne touche pas le sol, elle glisse dans l’air, elle s’approche de la maison, sans difficulté elle traverse la fenêtre du deuxième étage, pose la Poupée à cote de l’enfant  endormie, la chambre est chaude, l’enfant respire tranquillement, des étagères garnie de jouets couvrent un des murs, elle regarde l’enfant des larmes transparentes envahissent son visage, elle se retourne et repars, des lumières verte clignotent et le vaisseau spatial prend sa place parmi les étoiles qui nous regardent.

L’enfant se retourne enlace la Poupée et sourit dans son sommeil.

Dans la chambre contiguë, le père se réveille avec une étrange sensation, il regarde la photo posée prés du lit, Lui, Elle, L’enfant et la Poupée qu’ils lui avaient offerts pour ses deux ans.  Des larmes brouillent sa vue, la photo devient transparente, flou, éthérée…
Enregistrer un commentaire