13 janvier 2012

Les Feuilles Mortes

Les Feuilles Mortes

Le temps était sec et froid, le ciel  bleu sans un nuage, un vent du nord  fessait chanter les derniers feuillages dans les arbres, sur le sol Les Feuilles Mortes bruissaient tristement sous les pas de l’inconnue qui se dirigeait vers la station du train.

Assis  confortablement dans un compartiment de première class, il prit son journal, le Financial Time, et se prépara pour le voyage.

Il savait que cela était son dernier voyage sur cette ligne, enfin il avait liquidé la propriété paternelle, libre, plus de coups de téléphones, plus des remords,  plus de visites. Deux tombes dans le vieux cimetière. Chapitres clos. Il commanda un martini, il partait pour toujours sans regrets, vers ce qu’il avait choisie.  

Dans son appartement luxueux sa famille dormait, silencieusement il se dirigea vers la salle de bain, il voulait un bain chaud, mousseux, comme un baptême, pour un nouveau début. Il se déshabilla lentement en attendant que sa baignoire se remplisse, une Feuille Morte s’était collée a ses bottes en cuire souple, il la ramassa,  elle appartenait a son autre vie, sa place n’était pas ici, il se dirigea vers la poubelle, son regards accrocha sa vison sur le miroir, est-ce-lui ? Ce personnage ? Faible ? Reflétant le manque de confidence en soi ? Cela n’est pas possible? Lui il appartient a la haute société de la ville, lui c’est la réussite personnifier alors ce reflet sur le miroir ? C’est qui ?

La Feuille Morte danse avec les bulles dans la baignoire, lui se dévisage dans le miroir et s’accepte…..
Enregistrer un commentaire