12 novembre 2011

Imagination Flottante


Imagination Flottante

Dans une ville lointaine près d’un immense lac, caché par une végétation abondante et multicolore, se trouve les vestiges d’un temple  d’une secte inconnue. Les archéologues n’ont pu déterminer la période des ruines, le sol de la région étant inapte aux fouilles souterraines, le site fut abandonné à la nature.

Dans les profondeurs du lac comme un reflet de ce qui a été sa splendeur, le sanctuaire continue à être le centre vital de la ville. La citée a été construite avec des matériaux dont les couleurs s’harmonisent avec les algues et les poissons vivants sous une lumière tamisée par les eaux du lac. Les molécules  de ces constructions sont arrivées avec les citadins il y très  longtemps avec un navire qui les a déversé dans le lac.
Inconnue du monde normal, une sorte de vie active a base d’énergie cosmique prospère et se développe. Les voiliers qui naviguent sur le lac sont inconscients de cette présence, seul parfois, un enfant regardant l’eau imagine ce monde mystique, les parents leur sourient tendrement quant ils décrivent leur vision.

Par une nuit d’hiver, le temps du retour  venu, le navire s’est posé sur les eaux tumultueuses  aspirant vers lui ses voyageurs, il s’élève, entouré  d’un orage d’éclairs et de bourrasque..., d’un hublot mal fermé, une énergie s’échappe...
Au printemps les vestiges du temple se recouvrent de fleurs jaunes qui se reflètent dans le  miroir du lac… 



Enregistrer un commentaire