5 mai 2015

Nathan mon Ami

Nathan mon Ami

Nathan est un vieil ami.  Chaque quelque mois on se rencontre au Coffee Bertha pour un petit déjeuner copieux.

Il a toujours des aventures à me raconter. Des aventures abracadabrantes, il voyage beaucoup, dans des pays étranges avec des moyens non conventionnels.  Quand il raconte ses aventures le monde vous parait minuscule.

Parfois dans une charrette tirée par des mulets, parfois à cote d’un chauffeur ivrogne qui conduit un camion-citerne  sur une route montagneuse,  un autobus branlant aux couleurs vives ou les chèvres sont les passagers d’honneurs et rarement sur un siège dans le compartiment luxe  d’un avion, tout est pour lui aventures

Nathan est l’aventurier personnifier, très souvent il mélange les pays, les peuples les hôtels et les femmes, il faut beaucoup de temps pour digérer ce qu'il communique, il n’arrête pas de  raconter et de se raconter en divers versions. Nathan est comme un kaléidoscope  ou tout se mélange et ne se réadapte pas de la même manière, et pourtant, Nathan est spécial, Nathan est mon ami.

Nathan ne conduit pas, il aime les autobus, les trains, il rencontres des gens, il bavarde, il écoute, il raconte, il est l’ami de tout le monde. Son physique étranges attire, toujours habiller de noire, court de taille, le dos courbé, chauve, des lunettes cerclés ne pouvant cachées des yeux flamboyant d’intelligence et de curiosités, des dents jaunes de nicotine,Nathan n’est pas attirant, Natan est mon ami.

Je l’attendais à la sortie de la gare pour aller chez Bertha, un train venant d’une autre direction déverse ses voyageurs, et je l’aperçois,Nathan, Nathan 40 ans plus jeune, habillé de noire, chauve, les mêmes lunettes, les mêmes yeux mais haut très haut un mètre quatre-vingts surement. Je  rêve ? Je regarde, il vient vers ma voiture, me regarde, me sourit, des dents qui dans quarante ans serons jaunes, Il me regarde encore, tourne le dos et s’en va vers la station d’autobus en face de la gare. Je rêve ???

Le Train de Nathan arrive, il est le dernier à quitter le quai,  s’assoit sur le siège du passager et me demande si j’ai fait la réservation pour le petit déjeuner, encore éberluer  je confirme, alors sans demander de mes nouvelles, de ma famille, de ma santé, il bavarde, il bavarde, il engloutie son déjeuner, bois deux cafés et taquine la serveuse. Nathan est mon ami je l‘écoute, je souris, il me donne tour les détails de sa nouvelle copine, je suis muette,Natan est mon ami.

Je le ramène à la gare, 2 minutes pour son train en sens inverse, la main sur la poignée de la porte, il se retourne et il me raconte.

Il y très longtemps, j’ai rencontré une fille extra, dans un bled près du désert, on a eu deux nuits formidables. Elle a disparu  de ma vie, c’est drôle, et si je lui avais fait un enfant ? Ce souvenir qui apparait d’un coup ? De quoi aura-t-elle l’air aujourd’hui ? Un enfant d’elle ? C’est marrant, zut le train a filé, écoutes demain je voyage. Où ? Cela dépends quel place dans quel avion, vers quel destination décoléra à mon arriver à l’aéroport… Chao


Nathan est mon ami et je ne crois pas aux coïncidences….
Enregistrer un commentaire