30 juillet 2013

Est-ce possible

Son père avait reçu la direction de la banque à Amsterdam. Par un jour gris, il avait rejoint le lycée au centre de la ville, il avait quinze ans.

 Le professeur l’introduisit et lui montra sa place, deux yeux bleus le regardèrent, il trembla. Adèle!

Ce fut le début de vingt ans de souffrance, de mensonges, de tromperies, d’amour et de haine.
À trente ans il divorça et partit s’installer dans un pays au soleil.

Deux ans plus tard il rencontra la douce Allegra, elle lui donna trois fils, ils vécurent tendrement et longtemps.


 À l’Age de soixante-neuf ans il s’écroula pendant sa course matinale. Il vit le noir, puis la lumière, le noir longtemps. Une ombre ouatée, un chuchotement, une main qui se pose sur son épaule, doucement il ouvre ses yeux, le masque d’oxygène lui couvre la bouche. « Chut ne parlez pas, je suis votre médecin, je vous ai opéré il y a une semaine, vous récupérez doucement, vous avez le cœur solide, la famille est dehors, votre femme est charmante, elle ne vous a pas quitté un instant. Tout ira bien, vous êtes fort, je commence par vous retirer le masque d’oxygène, calmez-vous je suis là, tout ira bien je vous assure », il regarde ces yeux bleus, il veut sourire, il respire sans le masque normalement, il lui sourit, elle jeune, je m’appelle Adèle je suis d’Amsterdam…



Enregistrer un commentaire