2 juillet 2013

Couple

Couple

Il y a des thèmes qui reviennent plusieurs fois dans mes nouvelles, il se peut que je me répète, il se peut que j'ennuie mes lecteurs, il se peut que le déjà-vu déplait, mon Blog est mon miroir, je crois que ma vie se reflète en partie dans mes écrits.

Hier soir, avant de plonger dans mon sommeil, j'ai vu une photo devant mes yeux, une vieille photo, une photo virtuelle, pas une photo trouvée au marché aux puces ou dans un vieil album. 

Non une photo jaune, très vieille. Les rebords de la photo étaient abimés, déchirés, recourbés, pourtant l'image apparue était claire et vivante, comme si elle voulait que j'écoute son histoire malgré les craquelures du temps.

L'image d'un couple, pas une image traditionnelle, l'image d'un couple à mi-chemin de leur vie, lui, assis sur une chaise roulante en bois, les jambes coupées au-dessous des genoux, habillé d'un costume gris, le bas du pantalon flottant, une cravate, une chemise blanche, ses bras entourant la taille pas tellement fine de sa femme assise sur ses genoux. Elle, habillée d'une robe modèle fin du 19 siècle, ses cheveux relevés dans un chignon à la diable. Je crois que la photo a été prise par un membre de la famille car je sens dans l'atmosphère une nonchalance et un manque de perfection.

Mes yeux se ferment, le sommeil prend possession de moi, je lute, je veux savoir la raison de l'apparition de cette image. Sa survenue à un but, elle veut me raconter son histoire, je ne bouge pas de peur de la perdre, je l'écoute, elle me regarde et me raconte.

Je veux que tu changes notre passé, je veux que par la force de ta pensée notre histoire change, cette photo est un rêve, je veux qu'elle soit une réalité, je te prie, fais-le. Malgré tous mes soins il n'a pas survécu à l'amputation de ses jambes. Il avait 29 ans à sa mort et moi veuve a 27 ans. La guerre nous a surpris un an après notre mariage. Je voudrais que cela soit diffèrent, je désirerais qu'un de nos enfants soit celui qui a pris cette photo, notre fils l'artiste Jean, le cadet, les trois autres sont loin, chez eux avec leur famille Michel, Claude et Artémis (un drôle de nom, cela a été son choix je n'ai jamais compris la raison) Je voudrais avoir quatre fils avec lui, cette photo qui t'apparait doit être une vérité, fais le par la force de ta pensée…..

Je sombre dans le sommeil….un réveil tout brouillé de rêves, je trouve près de moi un cahier où les noms des enfants sont écrits, je me lève, je me brosse les dents, le premier café matinal, j'ouvre mon pc, mon premier mail, l'invitation d'une amie pour une soirée à l'auditorium, au programme les danses des couples dont l'un des partenaires est sur une chaise roulante…..avec photo d'un couple; elle assise sur ses genoux…

Un message, un rêve, un désir qui se réalise……. Un autre cercle



Enregistrer un commentaire