20 avril 2013




Histoire A Deux Mains

La suivante est une histoire écrite à deux mains par un couple, par un jour de pluie du mois d'Avril, cela  était leur moyen de communiquer. L'ennui avait pris place entre eux,  la routine avait détruit la flamme du début, tous les deux avaient décidé d'écrire cette histoire.
Deux chambres, deux PC , des mails qui se croisaient.
Le tonnerre gronde.

Elle:

Un soir de printemps un verre de whisky à la main elle s'approche de la fenêtre, dehors la ville brille, la ville grouille, la ville danse et pleure, la ville naît et meurt…. Et elle seule dans son luxueux appartement en haut de la tour se prépare pour son dernier voyage….. Ou le commencement d'un nouveau….bientôt la balle sortira de l'automatique qu'il tient dans sa main gauche…….une minute…. Deux seconde…..

Lui:

Je rente dans la chambre, elle se retourne vers moi, un verre de whisky dans sa main comme d'habitude, elle est splendide dans sa robe noire , ses yeux brillent, elle sourit, elle sait, on n'a pas le choix, cela aurait été plus facile sans son sourire, sans son consentement, je lève la main gauche, je vise le cœur, je veux le visage intact, la balle transperce son cœur, son corps, fracasse la vitre derrière  et se perd dans le vide…….

Elle:

J'ai mal, ma main lâche le verre, il se brise sur le sol en même temps que la vitre, c'est fait, c'est arrivé enfin, doucement je m'écroule, mes genoux touchent la moquette, ma vue se brouille, la douleur s'estompe, une route  brumeuse….
Lui:
Elle repose; j'ai bien visé, juste sur le cœur le sang s'étend doucement sur la moquette, sa souffrance est terminée, son nouveau voyage commence, qu'elle est belle, ma main gauche sur mon cœur, moi aussi je veux mon visage intact, je veux qu'elle me reconnaisse… sur la route brumeuse des traces légères, ses traces à elle, je la suis, comme toujours…..

 Elle:

La route est brumeuse, une lumière vert- bleu au fond, je sens ses pas qui me suivent, je suis curieuse, je serai la première à voir. La lumière m'accueille, m'enlace, me réchauffe, me nourrit. Je me repose. Et lui?

Lui:
Je la suis, la lumière au font de la route m'aspire, me fait tournoyer, rebondir, tomber. Où est-elle?

Elle:

J'ai perdu mon IPhone


Lui:
J'ai trouvé un IPhone dans le bus…..

Deux PC qui se débranchent une table à deux dans le fond , une bougie, deux roses sur la table, du vin rouge, deux paires de yeux qui se rencontrent, un silence, deux mains qui se cherchent sur la table.



Enregistrer un commentaire