2 mars 2012

La Dance du Diable


La Danse du Diable

Trente ans après, l’université organisait un bal pour les diplômés  des années  1970-1972.

Il n’habitait plus le même pays, aujourd’hui avec l’internet et Google on l’avait localisé et l’invitation était arrivée par mail.

Avec sa position à l’hôpital comme chef de département  il ne pouvait se permettre qu’un voyage de courte durée, il consulta son agenda, calcula les possibilités, et relut le mail avec la signature de l’organisateur…

On le nommait le Diable,  il avait fait carrière comme médecin légiste, la morgue et ses patients étaient son royaume, le tribunal son théâtre, la TV son show, ses meilleurs amis les avocats qui défendaient les criminels, ses ennemies les parents des victimes.

Son agence de voyage lui réserva vol et hôtel, il était prêt  pour la rencontre.

Les années avaient marqué tous les étudiants d’alors, ceux qui étaient arrivés se reconnaissaient, s’apostrophaient et se remémoraient  les années d’études ensemble, on parlait familles, carrières, enfants etc.…. Les boissons coulaient à  flot, le buffet se vidait et se ravitaillait, tous regardaient la porte, le Diable manquait à l’appel….on savait qu’il aimait les entrées théâtrales.

La musique changea, la porte s’ouvrit, les regards s’entrechoquèrent, la lumière s’obscurcit, il n’avait pas changé, les mêmes yeux  noirs, la même chevelure abondante,  le même sourire  démoniaque sur des dents parfaites.

Il salua tout le monde, une coupe de champagne á la main, il se dirigea vers notre sujet, le regarda droit dans les yeux, à ta santé Ange, deux cornes rouges apparurent sur ses tempes, deux ailes blanches percèrent le smoking noir. Le combat se renouvela.

La morgue reçut un corps avec deux trous  aux tempes, une veste de smoking fendillée dans le dos  réchauffa le clochard…..
  
Enregistrer un commentaire