22 février 2012

Le Faux Éclat

Le Faux Éclat

L’unique  vitrine du grand joaillier est décorée sobrement, recouverte d’un velours gris sombre, un unique spot éclaire un rubis taillé en forme de poire de 18 carats, la pierre parfaite  
est posée a même le sol sur le velours.

La lumière intelligemment  dirigée par le décorateur fait ressortir l’Éclat rouge naturelle de la pierre, les promeneurs dans ce chic quartier, s’arrêtaient souvent, un Éclat se reflète sur eux, un Éclat  laissant une certaine chaleur dans leur corps.

La nuit, a minuit tapante le spot s’éteint, un lourd rideau de fer décent sur la vitrine un système d’alerte branché sur un ordinateur  programmé  assure la sécurité  du rubis unique par se forme, sa couleur et sa pureté.

Le rubis gît sans Éclat sur sa couche grise jusqu'à 10h du matin, alors la main du directeur débranche l’ordinateur et le spot éclaire la pierre.

Aujourd’hui le spot ne s’allume pas, l’Éclat est éteint, on appelle urgemment le décorateur il est hors ville, le rubis semble inerte, a midi un vieux monsieur entre et demande a voire la pierre, il ne marchande pas, il paye, il la prend dans sa main et montre a la vendeuse le vrais Éclat, tout a l’intérieure, le véritable…….

Comme celui que nous tous nous possedons…….
Enregistrer un commentaire