24 novembre 2011

Steff

Steff

Steff  est un homme qui dévore la vie férocement avec des dents de carnassier et un sourire charmant aux lèvres. Il a grandi dans une famille normale a eu une enfance agréable, a l’âge de dix-sept ans il a embrassait sa mère et son père, un sac sur le dos  a quitté sa famille, sa ville et n’est jamais retourné.

Steff a fait tout les métiers, il a parcouru presque toute la planète, marié quatre fois dans des différents pays  il a sept enfants qu’il voit une fois par an,  le premier Avril…..

Aujourd’hui Steff a soixante deux ans, son compte en banque est bien fourni il vit en haut d’un gratte-ciel qui surplombe la ville qui lui offre tous les plaisirs dont il est friand. Avec l’âge  sa gourmandise ne l’a pas lâché, il consomme femmes, hommes, boissons, jeux,  toujours avec la même avidité il se croit un homme heureux.

Il regarde ses sept enfants assis autour de la table presque indifféremment, leurs mères sont des lointains souvenirs tantôt agréables, tantôt désagréable. Il regarde ses  rejetons et un sourire sarcastique déforme ses belles lèvres.

 Il reçoit seulement ses enfants jamais leur conjoint ou leurs enfants. Il ne porte aucun intérêt à leur vie privée.

  Les jumelles blondes comme leur mère Finlandaise toute deux musiciennes, Le géant roux chauffeur de camions, La  femme d’affaire agressive aux yeux bridés et son frère l’étudiant en physique à l’aire maussade, L’avant dernière a la peau dorée aux cheveux crépus qui mange du bout de lèvres et  son frère encore adolescent fruit de sa liaison avec la fameuse chanteuse de rock.  
Tous ses taisent, tous se sentent mal a l’aise tous détestent cette farce du  premier Avril.
On reste encore un peu après le repas par politesse, on se quitte avec une poignée de mains froide sauf le géant  a la chevelure flamboyante qui le dernier à  partir le serre très fort dans ses bras.

Bientôt Flora viendra ranger la cuisine et nettoyer, Il allume un cigare, un vide se place dans sa poitrine…..Il sort respirer sur la terrasse…

Son travail terminer Flora ferme la porte de la terrasse, un cigare à demi consumer sur le carrelage….La ville a engloutie Steff….


Enregistrer un commentaire