3 août 2011

Recherche


Recherche

Un très vieux cimetière sur les hautes collines protège avec ses fantômes la ville la plus ancienne, la ville au Mur arrosé de larmes, la ville  à la Rue douloureuse, la ville a la coupole d’Or.

Par un après-midi  pluvieux d’automne, deux frères et deux sœurs débarquées d’un pays lointain sont venues se  recueillirent sur la tombe de leur Grand-Mère qu’ils connaissent seulement d’après les histoires racontées par leur père. 

Face à cette ville fantômes le doute les envahit, comment retrouver un sépulcre tellement vieux…. Un groupe de vieillards  descendant de la colline  vient  à leur rencontre, habillés proprement ils ont l’air centenaire. Un des frères s’approcha d’eux et les salut, l’un d’eux lui répond avec un accent hésitant,  la sœur aînée qui parle la langue de la ville pose une question, le plus vieux lève la main et montre le sommet du cimetière, la haut la troisième tombe du huitième rang au sud….  

Ils remercièrent et l’ascension vers le sommet commence,  le vent d’automne et une fine pluie les accompagnent,  la nuit s’approche, ils pressent leur pas, un éclaire suivit d’un tonnerre fait éclater un nuage noire, ils sont sur le point d’arriver, sud, huitième rang, troisième tombe, une forte averse nettoie le vieux marbre le nom apparaît, les dates creusées se révèlent, ils se recueillent, un des frères murmure une prière,  un dernier rayon de soleil avant la nuit illumine la famille….

Au dîner dans un restaurent  aux mets locaux, ils discutent…. Chacun d’eux a une vision différente du groupe des vieillards, ils étaient trois ou cinq, habillés de brun ou noire, chapeaux ou têtes nus,  ont-ils vraiment apparut ?..... 

La haut certains sourires font fremirent les vieux ormes……         


Enregistrer un commentaire