23 août 2011

Langage perdu


 Langage perdu

Je l’ai rencontrais pendant une grève qui m’avait cloué pendant 36h dans un  aéroport.

Autour de moi d’autres voyageurs s’installèrent pour la longue attente. Certains étaient furieux d’autre plus fataliste s’installaient confortablement comme moi. Une ombre immense obscurci ma table, je levais les yeux un  géant de Viking  me demandais la permission de s’assoir a ma table. 

J’acceptais, Il était énorme, de grands yeux bleus comme le ciel un jour de printemps, une barbe de quelque jours, de long cheveux blonds comme du blé retenue par un élastique, l’habillement a la mode des jeunes d’aujourd’hui jeans et sweet-shirts, et un énorme sac a dos qui avait  parcouru le monde.

Il commanda un cola et un sandwich me questionna a propos du livre que je lisais, une conversation agréable prit place entre nous, il devait avoir l’âge de mon jeune fils, a mon tour je l’interrogeais, d’où il venait ? Ses voyages ? Il baissa la tête un long moment, quand il me regarda de nouveau  de grosses larmes roulaient sur ses joues et il me raconta sa vie… Il était Canadien, les ancêtres de ses parents étaient un mélange  d’Irlandais et de Suédois, il venait d’une famille aisée, il était le benjamin d’une famille de quatre enfants, jusqu’à l’âge de  quatorze ans rien d’anormal n’avait obscurcit sa vie,  puis  tout a coup des mots étranges commencèrent à se mélanger a ses phrases. Il ne comprenait pas, il parlait et tout d’un coup un mot inconnu se mélangeait, on crut a une blague, plus tard a l’école cela devint inconfortable, les parents  s’alarmèrent, on consulta des médecins, on fit  tout les testes, on scanna son cerveau plusieurs fois,  psychanalystes et  psychologues n’arrivèrent a  aucun résulta, son anglais  devenait incompréhensible, ses amis s’éloignèrent,  il  changa d’école, il devint taciturne, il appris le métier  de menuisier, a  l’âge de Vingt Cinque ans il fabriquait des merveilleux meubles qui se vendaient très bien, il parlais le strict nécessaire avec ses clients.

Il parlait couramment cette étrange langue,  que lui seule pouvais comprendre, l’anglais se perdait de sa mémoire…..

Un soir il enregistra un long monologue dans cette langue  le diffusa sur le net et attendit….Trois mois plus tard un professeur d’une obscure université en Arménie le contacta…il s’acheta un sac a dos et entrepris le voyage….  Un long voyage dirigeai par ce professeur le fit parcourir une partie de l’Asie et de l’Afrique central… deux ans après avoir entrepris son périple il arriva chez une famille en Afrique de sud  qui le pris en charge. Ils voyagèrent  deux jours dans la brousse et arrivèrent prés  d’une tribune  vivant en harmonie avec une espèce très rare de singes. Les indigènes s’étonnaient de notre Viking, qui parlait couramment leur langue….

Aujourd’hui il retournait chez lui, son anglais était redevenu parfait…peut-être un jour retourneras-t-il la bas…. Bavarder avec le sorcier qui l’avait reçu comme un père….

Enregistrer un commentaire