14 août 2011

Œil Caché

Œil  Caché



Comment décrire Myriam ? Une femme normale ? Banale ? Commune ? Grise ? Peut-être….
Myriam est une femme sur laquelle personne ne se retourne sur son passage, sa silhouette et son visage insignifiants ne laissent aucun souvenir, l’artiste qui lui a donné vie, avait oublié ce jour là d’ouvrir sa boite à couleurs.

Le grand portrait de Myriam est accroché sur le mur principal de la galerie, 2 mètres sur 3 mètres. La toile est énorme. C’est la seule toile de l’exposition, l’artiste est un retraité d’une obscure compagnie de boites en carton. Myriam est le seul tableau qui a peint. La plus grande partie de ses économies sont passées à la location de la galerie et aux invitations envoyées.


La réception du vernissage commence à 19h.30 deux grandes tables sont disposées à l’entrée de la salle. Des boissons non alcoolisées et des fruits joliment décorés.

Les invités arrivent, des groupes se forment autour des tables, quelques uns ont le regard curieux, certains n’ont jamais visité une galerie d’art, experts et critiques d’art se côtoient, ouvriers endimanchés bavardent avec le top modèle de la saison, la femme de ménage portant un tailleur haute couture donné par sa patronne bavarde avec un auteur en quête d’une boisson alcoolisée…. Tous attendent…. Ce tableau, là sur le mur a l’air tellement moche…..

19h 55 la directrice de la galerie accompagnée de l’artiste invitent les invités à se grouper en demi-cercle en face de la toile…. Ok dans quelques instants on pourra partir….

Un sourire timide sur ses lèvres l’artiste s’approche de l’interrupteur. Click….un énorme projecteur éclaire Myriam d’une lumière veloutée, un rayon illumine l’espace entre les sourcils, L’œil caché, le troisième œil apparaît à tous….Caché sous la banalité, sous la grisaille il apparaît….il transforme….il guide…. Il guérit….

11h55 le demi cercle est toujours là autour de Myriam, tous ont un rayon entre les deux sourcils…
24h00 ils quittent en silence la galerie, ils sont différents, ils se dispersent avec le message…
La directrice éteint toutes les lumières, l’obscurité est illuminée par l’œil caché de Myriam
        



Enregistrer un commentaire